Le patrimoine de pays de Cléder

Cleder fontaine Saint Ke
Roscoff

La fontaine Saint-Ké

Saint-Ké fait partie de ces ermites qui ont émigré d'Irlande et de la Cornouaille anglaise au 8ème et 9ème siècle vers notre province. Tous ces ermites ont fondé la plupart de nos paroisses actuelles, d'où le patronyme très souvent rencontré de "Plou" qui signifie paroisse.

Contrairement à une idée répandue, Saint Ké ne serait pas le fondateur de CLEDER, mais plutôt Saint CLETHER qui aurait séjourné dans notre pays afin d'aider Saint-Ké.
La fontaine porte son nom car elle est située là où il aurait implanté son ermitage, près du centre-ville actuel.

Chaque année, le Pardon de Saint Ké est organisé à Cléder. Il est célébré par une messe en breton et a lieu le premier dimanche de juillet.

 
Cléder fours à Goémon
Roscoff

Les fours à Goémon

Les fours à goémon bordant le littoral léonard, sont construits dans des tranchées de 60 cm de profondeur, 5 à 10 m de longueur, 50 cm de largeur et recouverts sur les côtés et le fond de pierres plates. Ces fours servaient à brûler les algues, séchées auparavant, afin d’obtenir un pain d’iode, très utilisé dans l’industrie pharmaceutique. Le brûlage y fut pratiqué jusqu'en 1955, date de la fermeture de l'usine d'iode de Plouescat.

On peut en observer au Port de Kerfissien et à Poulennou.

 
Cléder Menhir de Kergallec
Roscoff

Le menhir de Kergallec

Ce Menhir (mot breton signifiant « pierre dressée ») est situé dans un champ, non loin du Port de Kerfissien. Il est haut de 2 mètres environ.
Les mégalithes sont une trace de la période néolithique.

La légende veut que tous les 99 ans, les korrigans (petits lutins farceurs dans la tradition celtique), par une nuit de pleine lune, sortent de dessous le menhir et laissent leur trésor à portée de main.

 
Cléder Croix et calvaires
Roscoff

Croix et calvaires

Cléder est riche en monuments religieux et compte une quarantaine de croix et calvaires. Leur particularité est d’être toutes orientées vers l’Ouest, ce qui permettait aux pèlerins et aux marcheurs d’avoir un repère.

Les plus connues sont les croix de Bournazou, St Jean, Brélévenez, Kersaudy, Lanveur…

 
Theven Braz
Roscoff

La pointe de Theven Braz

Cette longue avancée sur la mer offre une vue panoramique surplombant toute la côte de Cléder avec ses rochers déchiquetés.

Ancien site d'extraction de granit, Les tailleurs de pierre y ont laissé leurs empreintes avec des traces sur le vaste rocher situé au milieu de cette
pointe.

Un livret-jeu est à votre disposition pour en apprendre plus sur la pointe de Theven Braz et ses tailleurs de pierre :
Livret-jeu

 
Cléder stèle gauloise
Roscoff

Les stèles gauloises

A Cléder se trouvent des stèles gauloises. Parmi elles, la stèle gauloise de Kérider. Celle- ci, haute de plus de 2 m, visible dans un champ, est classé aux Monuments Historiques depuis le 3 octobre 1957. Son emplacement actuel correspond à une ré- utilisation de l’époque gallo- romaine pour servir de borne militaire.

Basses de forme hémisphérique ou hautes à 4, 8 ou 16 côtés, elles désignent toujours un lieu sacré pour les gaulois : Cimetière, source, etc… 

 
Plougoulm viaduc de Saint Jacques
Roscoff

Le Viaduc de Saint-Jacques à Sibiril

Le viaduc de Saint-Jacques fut édifié sous le Second Empire. Surplombant la vallée du Guillec, il était destiné au transport lent des "train patates" permettant la liaison des légumes entre Saint-Pol-de-Léon et Brest via Lesneven. 

Concurrencé par le trafic routier, il disparut dans les années 1950. Réhabilité par la suite, il est un passage recommandé pour le randonneur grâce à sa vue panoramique sur la vallée du Guillec et le port de Moguériec.

 

Sibiril

Port de Moguériec, Moulin et manoir de  Kerlan (XVIème siècle), manoir de Saint- Jacques, viaduc, église St-Pierre (tombeau de Jean De Kérouzéré), Manoir de St Jacques XVIIème siècle (Extérieur).

Tréflaouénan

Eglise Saint-Léonor, oratoire de Saint- Péran, moulin de Kerguiduff.

Plougoulm

Chapelle et fontaine de Prat Coulm, ria du Guillec (faune, flore), le moulin à eau de Keranblouc'h ou Ranblouch, dolmen et traces d'habitation du Néolithique sur les dunes de Toul an Ouch.